Bienvenue chez Prieuré de Conques

Historique de Conques ou La longue épopée d’un lieu béni des Dieux

Sigebert, roid’Austrasie, pria Saint Remacle, évêque de Maastricht, d’éríger un monastère au sein du comté de Chiny, à proximité du village de Cugnon. Le « CASAE CONGIDUNUM » de la Charteprit option sur Conques etc’est en 648 que futconstruit le premier édifice.

En 1173,le domaine de Conquesestoffert aux Cisterciensd’Orval par le Comte de Chiny et le Seigneur de Sainte-Cécile. Après cette donation, l’Abbé Adam de Longwy y établitune exploitation rurale. La destinée de Conqueschangea le jour oùI’Abbé Charles de Bentzeradtdécidad’en faire une maisond’étudeet de repos pour sesmoines.

En 1632, Conquesétait riche de 320 hectares de terres, bois, prairies etétangs. En 1694, on y donnait les premiers cours de latin et de théologie. 1715 connaîtIa pose etIabénédiction de Ia première pierre de l’église par Charles-Louis d’Aspremont, supérieur du Prieuré. Deuxans plus tard,le 12 septembre 1717, l’Abbéd’Orval Etienne HenrionbénitI’église et y célèbre I’officedivin. La consécration des trois autels a eulïeu en 1718. Le bâtiment principal (l’hôtelaujourd’hui) estachevé en 1732. Sous l’impulsion de l’AbbéMenne-Effleur,décédé en 1764, Conquesvit des années de prospérité.

En 1795, la Révolution Françaisecontraint I’Abbéd’ Orval Gabriel Siegenitzetsacommunauté à se retirer au Prieuré de Conques en emportantmeubles et archives. A peineinstallée, Iacommunautécistercienneestchassée un an plus tard et les moines ne doivent leur salutqu’aux caprices des forêts et de IaSemois qui bordent le Prieuré. Après un abandon d’un demi-siècle, Conquesestmis en ventecommebien national. Plusieurs familles se succèdentetrelèvent petit à petit l’ancienPrieuré de sesruines.

En 1913, Dom Pothier, Abbébénédictin de Saint Wandrille (France), réformateur du plaint-chant grégorien, accompagné de ses religieux en exil, trouve refuge à Conques, ils y séjournerontjusqu’en 1924, date à laquelle Dom Pierdat,successeur de Dom PothierramèneraIacommunauté en France.

En 1942, La Famille DE NAEYER acquiert le domaine de Conques, ils exploitent la Semois et les étangs de Conques a titre de pisciculture (anguilles et truitesprincipalement), ils exploitent également les prairies et les forêts environnantes. C’est en 1963 que Florimond et Simone DE NAEYER transforment le Prieuré de Conques en une accueillante et luxueuse hostellerie. Ils construisent en 1990 une annexe à l’hôtel: la « Résidence », et gèrent les lieux jusqu’en janvier 1996. Date à laquelle leur Fils Françis DE NAEYER accompagné de son épouseet de leur fils Jérôme, entreprennent le suivi de cette longue histoire familiale.  « L’Hostellerie du Prieuré de Conques » est ensuiteentièrement restaurée et remise au goût du jour, et peut ainsi continuer à assumer sa vocation d’accueil comme par le passé. En 2016, la famille De Naeyer est allé au repos bien mérité et la nouvelle équipe peut contiuer avec ce beau project. À suivre …