Accueil
Hôtel
Forfaits
La cuisine
Activités
Histoire
Photos
Accès
Liens
Contact



Fr
Nl
En
De

Historique de Conques
ou
La longue épopée d'un lieu béni des Dieux

Sigebert,roi d'Austrasie, pria Saint Remacle, évêque de Maastricht, d'éríger un monastère au sein du comté de Chiny, à proximité du village de Cugnon. Le "CASAE CONGIDUNUM" de la Charte prit option sur Conques et c'est en 648 que fut construit le premier édifice.

Bornes de grès jurassique qui marquent encore l'ancienne limite entre les propriétées d'Orval et celles du prince de Rochefort

En 1173,le domaine de Conques est offert aux Cisterciens d'Orval par le Comte de Chiny et le Seigneur de Sainte-Cécile. Après cette donation, l'Abbé Adam de Longwy y établit une exploitation rurale. La destinée de Conques changea le jour où I'Abbé Charles de Bentzeradt décida d'en faire une maison d'étude et de repos pour ses moines.

En 1632, Conques était riche de 320 hectares de terres, bois, prairies et étangs. En 1694, on y donnait les premiers cours de latin et de théologie. 1715 connaît Ia pose et Ia bénédiction de Ia première pierre de l'église par Charles-Louis d'Aspremont, supérieur du Prieuré. Deux ans plus tard,le 12 septembre 1717, l'Abbé d'Orval Etienne Henrion bénit I'église et y célèbre I'office divin. La consécration des trois autels a eu lïeu en 1718. Le bâtiment principal (l'hôtel aujourd'hui) est achevé en 1732. Sous l'impulsion de l'Abbé Menne-Effleur,décédé en 1764, Conques vit des années de prospérité.

Plan de situation du Prieuré à l'époque

En 1795, la Révolution Française contraint I'Abbé d'Orval Gabriel Siegenitz et sa communauté à se retirer au Prieuré de Conques en emportant meubles et archives. A peine installée, Ia communauté cistercienne est chassée un an plus tard et les moines ne doivent leur salut qu'aux caprices des forêts et de Ia Semois qui bordent le Prieuré. Après un abandon d'un demi-siècle, Conques est mis en vente comme bien national. Plusieurs familles se succèdent et relèvent petit à petit l'ancien Prieuré de ses ruines.
Le Prieuré début 1900

En 1913, Dom Pothier, Abbé bénédictin de Saint Wandrille (France), réformateur du plaint-chant grégorien, accompagné de ses religieux en exil, trouve refuge à Conques, ils y séjourneront jusqu'en 1924, date à laquelle Dom Pierdat,successeur de Dom Pothier ramènera Ia communauté en France.

Plan de situation du Prieuré à l'époque
En 1942, La Famille DE NAEYER acquiert le domaine de Conques,
ils exploitent la Semois et les étangs de Conques a titre de pisciculture (anguilles et truites principalement), ils exploitent également les prairies et les forêts environnantes. C'est en 1963 que Florimond et Simone DE NAEYER transforment le Prieuré de Conques en une accueillante et luxueuse hostellerie. Ils construisent en 1990 une annexe à l'hôtel: la "Résidence", et gèrent les lieux jusqu'en janvier 1996. Date à laquelle leur Fils Françis DE NAEYER accompagné de son épouse et de leur fils Jérôme, entreprennent le suivi de cette longue histoire familiale. "L'Hostellerie du Prieuré de Conques" est ensuite entièrement restaurée et remise au goût du jour, et peut ainsi continuer à assumer sa vocation d'accueil comme par le passé, a suivre...


../photo/affiche_histoire.jpg

../photo/taque_cheminee.jpg


Forfait
spécial
"3 nuits"

Bol d’air Gourmand